Collège de l'Escargot Rouge

Forum dédié à l'association le Collège de l'Escargot Rouge pour discuter des manifestations diverses d'icelui : jeux de figurines, de rôle, de plateau, tournois, etc... Toutes informations sur le site : www.escargotrouge.c.la
 
Le siteLe site  AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [DEADLANDS Classic] We need you!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Azoun
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   31/5/2014, 16:06

Bien sur, les archétypes sont des exemples, on fait ce qu'on veut en fait. Le but est de faire un perso qui te plait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gerald
Duc
Duc
avatar

Masculin Nombre de messages : 1001
Age : 45
Date d'inscription : 13/03/2009

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   31/5/2014, 16:26

Ok merci
Je ne sais pas s il sera entièrement finaliser pour ce soir : Background
Et certains points seront a voir ensemble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cyrille
Marchand
Marchand
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 41
Date d'inscription : 13/09/2016

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   25/10/2016, 15:27

Fallait s'inscrire en 2014 pour jouer à Deadlands?

Heuu... J'ai manqué quelques chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azoun
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   26/10/2016, 08:20

Lol, j'avais fait deux séances entre plusieurs campagnes Pathfinder, je déterre le sujet plutôt que d'en ouvrir un autre car il y a toutes les infos sur les premiers posts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonam18
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 144
Age : 42
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   20/2/2017, 21:04

Salut Azoun,

je t'ai envoyé sur ta boite mail une idée de personnage.
Me dire ce que tu en penses pour que je développe.
merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Tamis
Duc
Duc
avatar

Masculin Nombre de messages : 1018
Age : 55
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   25/2/2017, 09:26

salut la compagnie juste une question ont joue bien a deadlannds ce soir ? et ces bien au pijolin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azoun
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   25/2/2017, 09:40

Oui, c'est ça Deadlands au Pijolins, d'ailleurs on a vraiment besoin de toi, sinon on a pas les clés ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seigneur Tamis
Duc
Duc
avatar

Masculin Nombre de messages : 1018
Age : 55
Date d'inscription : 08/09/2007

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   25/2/2017, 10:56

oui je suis bien la ce soir avec les clés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jonam18
Capitaine
Capitaine
avatar

Masculin Nombre de messages : 144
Age : 42
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   25/2/2017, 12:39

Bien présent ce soir les jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azoun
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   25/2/2017, 15:33

Super ! Alors on devrait être 4 joueurs à Dodge City !
Rdv vers 21h aux pijolins !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azoun
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   26/2/2017, 13:05

Compte-rendu de la séance du 25 février :

Après leurs péripéties à Red Rock, accompagnant le dandy anglais Dillenger dans son train-musée, le gang se voit payé le voyage en première classe sur la ligne de l'Union Blue pour rejoindre Dodge City, Kansas. En effet, une grande fête est prévue pour le centième anniversaire de l'indépendance et les autorités locales recrutent des adjoints de sécurité pour l'occasion.
Arrivés sur place dans la matinée du 2 juillet (1876 donc), les personnages se rendent compte des difficultés de cette grande ville de plusieurs milliers d'habitants.
Tout d'abord, le Kansas est dans les Terres Contestées et le Nord et le Sud se livrent à une guerre d'usure pour essayer de faire pencher l'Etat de leur côté. Vu l'influence de la ville, de nombreux agents des deux camps sont certainement présents pour espionner voire pour exécuter quelques bases besognes.
Mais la guerre du rail est également présente avec la présence de deux voies de chemin de fer, l'une de l'Union Blue de Joshua Chamberlain, héros de Gettysburg (Nord) et l'autre étant la Dixie Rails de Robert E. Lee, le fameux général sudiste (Sud) !
Il va sans dire qu'il y a de nombreuses frictions entre ces deux compagnies allant de l'intimidation au meurtre en passant par le sabotage.
Mais ce qui démarque Dodge du reste des territoires contestés, c'est le harcèlement constant des indiens de la confédération du Coyote, toute proche. En effet, les grandes plaines herbeuses sont un remplies de bisons, dont la chasse et le commerce dont vivre Dodge, mais les Indiens tuent à vue le moindre chasseur isolé.

Se rendant au bureau du Marshall, les personnages sont reçus par un homme au visage sévère mais qui laisse apparaitre une énorme autorité naturelle. En un coup d’œil, il jauge les personnes devant lui et les accepte, ou non, et leur assigne un quartier à sécuriser.

Lee Yi Lo est tout de suite remarqué et assigné à un quartier qui verra une forte concentration de la communauté chinoise.

De leur côté, Jounaidi, Colorado Starr et Lewis sont assignés à un quartier au sud de la ville, bordé par les deux voies de chemin de fer. Un individu fraichement arrivé de Denver, James Tiberius, est embauché pour le même quartier. Ce nouveau venu semble avoir déjà vécu dans le Weird West et son Colt Frontier trahit son passé militaire unioniste.

La mission est de maintenir l'ordre et de contenir tout débordement en évitant toute violence superflue. L'adjoint du Marshall qui les a embauchés se présente alors, il s'agit d'une légende de l'Ouest, le fameux Wyatt Earp, qui n'a que rarement besoin de faire parler la poudre, il attend la même chose des gens qu'il engage. Les festivités débutent le soir même, le 2 juillet à partir de 18h, et devrait monter crescendo jusqu'au feu d'artifice du 4 juillet. Ils seront payer 10 $ par jour.

Prenant le pouls de leur quartier, les 4 hommes rencontrent les commerçants locaux et commence par prendre deux chambres au Dog Eye Saloon. Ils y sont bien reçu par le tenancier, Dog eye, un soldat nordiste retraité, qui leur paye un verre. Un poivrot essaye de aussi de se faire payer un coup, mais les héros refusent poliment, agressés il est vrai par les effluves nauséabondes du bonhomme.

En sortant, ils interrompent une dispute entre Suzie, la "gagneuse" du Saloon et un homme élégant. Apparemment, ils n'étaient pas d'accord sur les tarifs de la belle. James T. ne semble pas convaincu et interroge l'homme, qui se présente comme Paul Goodwin, soldat nordiste retraité (encore!). Il le suit ensuite au Pullman, le plus bel hôtel de la ville, en dehors de leur quartier d'attribution, et se renseigne sur lui mais rien ne semble dénoter.

Continuant la tournée d'inspection, le gang rencontre un second Saloon, qui fait aussi salle de jeu, un drugstore tenu par Mc Carthy, médecin qui semble se désintéresser de la médecine pour le commerce, la First Bank, bâtiment en pierre qui semble sécurisé, le cabinet de Doc Smith, vétéran confédéré, le restaurant des Kennely, couple d'Irlandais. Il passe aussi devant le Dodge City Times mais ne s'y intéresse pas, avant de tomber sur un stand, loué à l'occasion de la fête, par la ligue anti-alcoolique féminine.
C'est Ida Mae Hobart qui les accoste et les harangue afin de les préserver des méfaits des "boissons du Diable". Jounaidi est sur le même ton que la mégère, James T. reste diplomate sans révéler ses idées sur la chose mais Colorado campe sur ses positions pro-alcool et déclenche la fureur de la vieille dame qui passe par de multiples couleurs avant de le mettre en garde sur le fait que le Tout-Puissant punira tous les pêcheurs.

Finalement, après un bref rappel des lois en vigueur dans laquelle Colorado rappelle à tout le monde qu'il est interdit de manger un cheval vivant (!!!!???!!), les héros doivent s'interposer dans entre Walter Jackson, un jeune Noir qui distribue des tracts pro-Union, et Ralphie Simpkins, le petit frère de Jake Simpkins, le dirigeant des Cavaliers de la Prairie, une troupe de scélérats œuvrant pour les intérêts sécessionnistes. Le ton monte rapidement avant que les choses n'arrivent à se calmer, mais les Simpkins semblent prêt à en découdre à la moindre occasion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azoun
Comte
Comte
avatar

Masculin Nombre de messages : 648
Age : 41
Date d'inscription : 25/10/2013

MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   26/2/2017, 13:52

Suite du résumé du 25 février :

Les personnages se sont divisés pour surveiller au mieux le quartier en cette soirée du 2 juillet.
Lewis a choisi l'animation du tripot où l'ambiance reste bon enfant et lui permet de plumer sa table au Poker ! Il n'est pas joueur professionnel pour rien !

Jounaidi et James Tiberius font une ronde sur le pâté de maison le plus au nord, gardant un œil sur le corral qui contient de nombreux chevaux. Colorado Starr s'occupe du pâté de maison sud avant d'être rejoint vers Lewis vers 22h. La fête se passe bien, les quelques amorces de débordement étant annihilée par la simple présence des personnages.
Vers 23h, les fêtards commencent déjà à rentrer, il reste encore deux jours de fête et la plupart travaille aussi le lendemain. Seuls les plus avinés prolonge le combat. Mais peu après minuit, un cri déchire la nuit, cri venant de l'étage du Dog Eye Saloon.
Arrivant sur les lieux, on ne peut que constater la présence d'un cadavre, sans tête ni bras, sur le lit empli de sang de la pauvre Suzie, en état de choc. James T. malgré son passé militaire, ne se sent pas bien et accompagne la belle en bas pour partager un remontant avec elle.
Pendant ce temps, Jounaidi remarque qu'il s'agit du corps de Paul Goodwin et découvre une lettre cachée, cousue à l'intérieur de son veston.
Lewis découvre des traces de pas sous les fenêtres et les suit jusqu'à ce qu'elles se perdent dans le fatras de la grande rue toute proche.
Puis, se réunissant, ils découvrent un morceau d'étoffe dans les débris de verre, l'agresseur semblant avoir sauté directement par la fenêtre, au premier étage, pour s'enfuir.

Une clameur attire pourtant l'attention, une revanche est en cours et le jeune Simpkins est en train de malmener Walter Jackson, entourés d'une foule alcoolisée qui admire le spectacle. Se frayant un chemin, les héros assistent impuissants à la fracture du bras de Jackson, sur lequel Simpkins à marcher comme si il voulait casser une brindille. Les choses s'enveniment rapidement, les Cavaliers de la Prairie rappliquent, des coups de feu en l'air sont échangés mais le ton monte et les mains se rapprochent des pistolets. Le poivrot du matin en profite pour s'approcher du supplicié et pour lui remettre le bras en place d'un geste sûr, avant de lancer un rot magistral et de commencer à tituber pour rejoindre le lit qu'il n'aurait jamais du quitter. Les Simpkins invoquent la légitime défense, défiant du regard quiconque contredirait leur version des faits. Finalement, Ida Mae rapplique et les traite de menteurs, le ton monte encore et Ralphie pousse mémé, qui entraine dans sa chute le poivrot, tout deux finissant dans un abreuvoir. C'est à ce moment que rapplique Wyatt Earp, attiré par les coups de feu. Il disperse la foule et donne rendez-vous au lendemain à ses adjoints temporaires, il leur faut résoudre ce meurtre, il leur demande aussi de faire preuve de plus de fermeté et de diplomatie, déçu de voir qu'ils n'ont pas su contenir la foule.

Le lendemain, Earp leur indique que Goodwin était un espion du Nord, la lettre trouvée par Jounaidi confirmant ce fait. Le groupe enquête, fouillant les chambres, essayant d'interroger Suzie, toujours en état de choc malheureusement, et demandant de l'aide au Drugstore sur le morceau d'étoffe retrouvée. Mc Carthy leur indique qu'il s'agit d'une soie de grande qualité, disponible uniquement à l'Est. La journée se poursuit sans trop d'anicroches mais l'ambiance est suspicieuse et Colorado, de garde devant la chambre de Suzie, reçoit la visite de Walter Jackson, qui est venu le remercier de ses conseils de s'armer et de recruter des amis afin de se venger des Simpkins (si, si!). Il lui montre d'ailleurs un long coutelas effilé, avec lequel il se rase les poils de l'avant-bras gauche, bandé. Heureusement, Jackson est droitier !

Bizarrement, vers minuit, un cri et une clameur attire les héros dans l'allée deriière le Dog eye Saloon.
Le corps de Ralphie est découvert, sans tête ni jambes (qui ont disparues, comme c'étaot le cas pour Goodwin). L'arrivée du grand frère est une nouvelle fois l'occasion d'une violente montée de tension jusqu'à l'arrivée de Earp. Mais le diplomate Colorado Starr ne se laisse pas compter des railleries de Jake Simpkins et dit à celui-ci qu'il est peut-être l'assassin de son frère ! Il voit rouge mais avec la présence de Earp se contente de défier en duel le pistolero à la langue bien pendue pour le lendemain midi.

Le lendemain matin, Doc Smith demande à parler aux adjoints. Il leur dit que Suzie n'est toujours pas sortie de sa torpeur mais que lui a quelque chose à dire. L'examen des corps lui a fait pensé à un vieux souvenir de guerre. Chirurgien à Gettysburg le 3 juillet 1863, il a assisté au passage d'un Boucher qui s'est introduit dans la tente de triage et a amputé bras, jambes et tête sur les blessés présents. C'est Hank Ketchum, vidant son chargeur sur l'homme, qui a alerté les soldats de faction, trop habitués aux bruits de souffrance pour se douter du drame qui se jouait. Ils ont juré avoir touché le Boucher à plusieurs reprises, tout comme Ketchum dont le doigt continuait à appuyer sur le détente, le barillet tournant à vide, alors que le Boucher venait de lui planter un scalpel et d'emporter son œil avant de s'enfuir... Aujourd'hui, Hank "one-Eye" Ketchum est un célèbre Texas Ranger d'après les connaissances des personnages.

A midi, Colorado se rend à son duel et se rend compte que bien tirer n'est pas forcément le plus important dans ce cas là. Avoir des nerfs solides et pouvoir intimider son adversaire est plus difficile que de toucher un homme statique à 10 m devant soi ! Malgré avoir été touché au bide et aux jambes, il s'en sort tout de même, voyant Jake Simpkins s'écrouler après 3 balles. Mais il n'est pas mort.

Maintenant, James T. attend l'arrivée des limiers qu'il a demandé à Earp, afin de tenter de retrouver la piste à partir du morceau de tissu. La journée s'annonce lourde, les visages sont suspicieux et tout le monde est à cran dans le quartier, la chaleur est insoutenable et le meurtrier courre toujours.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [DEADLANDS Classic] We need you!   

Revenir en haut Aller en bas
 
[DEADLANDS Classic] We need you!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Classic Superstars 28
» Deluxe Classic Superstars série 8 !
» Classic Superstar Serie 20
» Classic truck séries Ford AA 1928, 1930
» Classic SuperStars 26 (MOC)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Collège de l'Escargot Rouge :: Jeux de rôle :: Autres Jeux de rôle-
Sauter vers: